Tour d’horizon du secteur Voyages et Tourisme

Des habitudes de voyages aux tarifs pratiqués, le président fondateur du réseau TourCom, Richard Vainopoulos, donne son aperçu du secteur Voyages et Tourisme.

De nouvelles habitudes de voyages

Auparavant, il était possible de distinguer quatre grandes périodes touristiques : en décembre à l’approche de Noel et des fêtes de fin d’année, en février, à Pâques, et durant les vacances d’été. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. Les départs s’échelonnent désormais tout au long de l’année. En été, il y a les voyages en famille avec des budgets maitrisés. L’hiver, c’est surtout la saison des séjours long- courrier en couple ou entre amis. Le reste de l’année, les départs en week-end prolongé se font de plus en plus.

La révolution Internet

Internet apporte sur le marché une nouvelle catégorie de clientèle, constamment à la recherche de la bonne affaire. Pour celle-ci, le prix est le principal critère d’achat, peu importe les contraintes associées à son déplacement comme le temps pour préparer le voyage ou pour arriver à destination. Evidemment infidèle, cette clientèle n’hésitera pas à signer avec la concurrence tant que cela lui permet d’économiser quelques euros.

La qualité du service : la force des agences de voyages

A la différence des voyagistes en ligne, les agences de voyages traditionnels se distinguent par la qualité de leur service. Une prise en charge efficace du client, surtout en cas de problème durant son voyage, un interlocuteur physique à l’écoute et disponible à toute heure, une assistance réactive, …, autant de services qu’un site de vente sur internet ne peut offrir. Pour le client, c’est la garantie de disposer d’un service performant, contrairement à celui proposé par les plateformes internet, généralement impossibles à joindre en cas de pépin.

Agence traditionnelle : un prix justifié

Le temps passé à conseiller les clients, à répondre à leurs attentes en leur offrant un produit bien ficelé, la responsabilité que nous engageons, l’écoute et notre implication dans la résolution des éventuels problèmes, tout cela a évidemment un prix. Même si parler argent est considéré comme tabou en France, il ne faut pas hésiter à justifier nos tarifs.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *