Les raisons de s’inscrire à une formation cap boulanger

Forte d’une longue tradition artisanale reconnue de part le monde, la boulangerie française connaît pourtant un manque de main d’œuvre. Faisant partie de l’identité nationale, l’art de fabriquer les diverses sortes de pain est remis à l’honneur, et commence à séduire de plus en plus de jeunes. Pour acquérir les compétences requises par le métier de boulanger, un cap boulangerie est requis.

Une spécialisation professionnelle avec un cap boulanger

Dédié aux jeunes qui veulent s’insérer rapidement dans la vie active, le cap boulanger permet de s’imprégner de l’art de faire du pain à travers les nouvelles techniques modernes, mais aussi selon la célèbre tradition boulangère française. Délivrée en deux ans après la classe de troisième, cette certification professionnelle est aussi accessible via une formation professionnelle continue, grâce à une validation des acquis de l’expérience. L’apprentissage aborde ainsi des parties théoriques, mais surtout l’acquisition d’expériences pratiques, essentielles pour exercer ce métier millénaire. Le but est de permettre à l’apprenti de maîtriser tous les principes qui constituent l’identité de la boulangerie française, tout en étudiant également les techniques étrangères. De plus, les nouveautés et tendances alimentaires modernes y sont aussi prises en compte, afin de répondre aux demandes de tous les types de consommateurs. Fougasse, boule, pain au levain, baguette, pain bio, pain complet, pain de campagne, pains spéciaux, … la personne qui obtient un cap boulanger doit en connaître tous les secrets de fabrication.

Profiter d’un revenu confortable avec un cap boulanger

En exerçant le métier du pain, une personne disposant d’un cap boulanger doit pouvoir être en mesure de se dégager un bon salaire, en plus de porter haut l’art de faire le pain à la Française. Soumise à une législation datant du 25 mai 1998, la profession concerne ceux et celles qui procèdent à la fabrication de leurs produits sur le lieu même de la vente. Pour attirer la clientèle, une boulangerie peut proposer plusieurs dizaine de types de pains, tout en alliant tradition et spécialité-maison. Certaines enseignes proposent un rayon gourmandises et pâtisseries pour se démarquer. Sachez qu’un cap pâtisserie est en effet facilement accessible grâce à une année de formation supplémentaire après un cap boulangerie.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *