Le rôle de l’ingénieur système

Au sein des SSII, des PME et industries, de l’administration, l’ingénieur système contribue au bon fonctionnement et à l’optimisation du système informatique. Le rôle de cet expert du matériel et des logiciels est multiple.

Installer et gérer

L’ingénieur système intervient dès le choix des équipements, des systèmes d’exploitation et des solutions logicielles qui composent le réseau de l’organisation. Il s’occupe ensuite de les installer sur tous les sites et d’en assurer la surveillance et la maintenance. Dans les petites structures, ses fonctions s’étendent parfois à l’administration du réseau.

En cas de dysfonctionnement sur le réseau ou de problème rencontré par les utilisateurs, il collabore avec l’administrateur réseau pour en identifier la cause et le résoudre en évitant ou en limitant les interruptions d’activité.

Conseiller et optimiser

Maîtrisant les architectures système, les systèmes d’exploitation et la gestion de bases de données, conscient des enjeux et du fonctionnement de l’organisation, ce technicien assure une mission de conseil auprès des dirigeants, des équipes de production ou d’étude. Il peut également dispenser des formations ou des sessions d’information technique aux utilisateurs.

Grâce à une veille technologique permanente et à des tests réguliers, il anticipe l’évolution des besoins informatiques. En contact avec les constructeurs de matériel et les éditeurs de logiciels, il a une connaissance pointue de l’offre du marché, tant sur le hardware que sur le software. Il est ainsi en mesure de recommander de nouvelles solutions pertinentes et de participer à leur intégration pour une infrastructure IT adaptée et toujours plus performante.

Fiabiliser

La gestion du SI au quotidien inclut sa sécurisation. L’ingénieur système UNIX AIX (également appelé « ingénieur systèmes et réseaux » ou « ingénieur des systèmes d’exploitation ») déploie et actualise les dispositifs de protection physiques et informatiques, contrôle les accès, et veille à la confidentialité de tous les échanges.

Or, l’explosion du commerce électronique, l’ouverture du système d’information vers l’extérieur (appli mobile ou plateforme Web pour les clients et fournisseurs) et l’interne (intranet, BYOD), ainsi que la multiplication des outils de gestion de la relation client (CRM) et de logistique (SCM) compliquent sa tâche. En plus d’assurer une intégration sans faille et la cohérence des systèmes, il doit garantir la protection maximale du matériel, des applications et des données.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *