Faire le choix d’une boîte automatique et découvrir ses avantages

En quelques années, les BVA ou boîtes de vitesses automatiques ont connu de grande évolution grâce à leurs technologies innovantes. Elles permettent de conduire aisément et de dépenser moins en matière de carburant. Désormais, il existe divers types de boites automatiques de plus en plus connus et qui suppriment les contraintes des modèles précédents.

La BVA ou la version traditionnelle de la boîte de vitesses automatique

Conçues sans embrayage, les BVA traditionnelles ont un convertisseur de couple. Cette technologie leur assure un arrêt moteur tournant. La présence d’une commande hydraulique qui gère les divers rapports selon la vitesse de la voiture, la pression de la pédale d’accélérateur et le mode de conduite choisi confirme la complexité de ce système. Et pourtant, il est facile d’usage.

Son autre avantage est qu’elle ne requiert que des entretiens simples. L’inexistence d’embrayage fait en sorte qu’il lui faut seulement un remplacement d’huile de boite fréquent pour bien fonctionner. Cependant, cette sorte de boite fait aussi qu’il n’y a pas de frein moteur en cas de décélération. Ainsi, les freins s’usent davantage car ils sont plus utilisés.

La boîte de vitesses automatique robotisée ou la version plus innovante de la BVA

Il s’agit d’une variante de la boîte de vitesse qui est de plus en plus utilisée par les constructeurs. Nommée BVR, elle reprend tous les avantages de la boîte mécanique traditionnelle. Tout ce qui concerne l’embrayage reste pareil mais c’est la voiture qui va engager et passer automatiquement les rapports au bon moment.

Pour passer les vitesses de manière manuelle, le conducteur peut utiliser un levier ou des petites palettes au volant. Toutefois, la gestion de l’embrayage reste automatique. Il y a de grande chance que la BVR donne des à-coups pouvant causer des retards quand on passe les rapports. L’embrayage peut aussi facilement s’user et une réparation boite automatique fréquente est alors nécessaire.

La boîte de vitesse automatique à double embrayage ou la version optimisée de la BVA

Comme correction au tir, les constructeurs ont travaillé des boîtes automatiques à double-embrayage. Elles sont plus chères mais plus performantes. Etant constituées de deux demi-boites de vitesses associées à deux embrayages, elles permettent d’éviter la rupture au niveau du régime. Quand on enclenche une vitesse, l’autre est déjà pré-chargée. On ne risque pas non plus d’à-coup.

Les spécialiste boîte automatique affirment que ce système permet de réduire la consommation en carburant car il limite les variations de régime. Sans affecter la conduite, on peut passer les vitesses en virage.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *