Acheter ou louer son parc informatique : un dilemme qui se pose aux PME

Acheter ou louer son matériel informatique : une question qui se pose souvent pour les entreprises. Obligés de se conformer à la mise aux normes RGPD, les professionnels à Paris optent pour la plupart pour la location. Ce choix permet en effet de bénéficier d’une solution qui correspond aux besoins des activités et au budget de chacun.

L’achat du matériel informatique, une solution pérenne

Bien que l’achat ne convienne pas à tout le monde, cette option présente des avantages en particulier pour les entreprises qui n’ont pas besoin de matériel informatique très performant. Outre l’investissement initial, les coûts de la maintenance sont les seules dépenses incombant à l’entreprise jusqu’à un éventuel renouvellement du parc.

La location : la flexibilité associée à la performance technologique

Différentes raisons ont incité les firmes, notamment les PME et les TPE, à louer leur matériel informatique :
– Elles peuvent disposer d’équipements adaptés à leurs besoins (imprimantes, scanner, photocopieuses, etc.), et à l’évolution de leurs activités. En plus de cela, la location peut se faire de manière permanente ou ponctuelle, suivant la demande de chacun.
– Le parc est régulièrement rénové et le matériel est toujours en phase avec l’avancée technologique. En effet, le renouvellement (partiel ou intégral) est inclus dans les services de location fournis par les fabricants et les professionnels spécialisés dans la location de matériel informatique.
– La location présente également un avantage fiscal et comptable étant donné que les charges sont réparties en mensualités. Il n’est pas alors nécessaire de disposer d’un capital conséquent pour se doter d’un système d’information à la pointe de la technologie.

Quelle solution choisir alors ?

Si on dispose d’un budget assez conséquent et qu’on a juste besoin d’un matériel informatique basique, l’achat peut être la solution la plus intéressante. En effet, une entreprise qui n’est pas soumise à l’obligation de changer régulièrement son parc choisira l’option qui lui offre la stabilité et la pérennité.

En revanche, si la trésorerie de l’entreprise ne permet pas d’investir dans du matériel coûteux en une seule fois, il est préférable de choisir la location. D’autant plus que cette solution permet de se conformer plus facilement aux normes RGPD et de faire face aux contraintes qui y sont liées.
Tout dépend ainsi de la politique de gestion budgétaire et de l’activité de l’entreprise.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *